Entreprise : Pourquoi avoir besoin d’un ingénieur EIA ?

L’engouement pour le recrutement d’un ingénieur EIA ne cesse d’augmenter à l’heure actuelle. Quasiment tous les secteurs d’activités s’intéressent à ses offres et pourtant, il est très difficile de le trouver sur le marché. Mais quelle est donc cette profession ? Cet article vous livre toutes les informations à savoir sur l’ingénieur EIA : son rôle, ses tâches, ses compétences et qualité, son salaire, ses perspectives d’évolution et ses débouchés. 

Ingénieur EIA : qu’est-ce que c’est ? 

Un ingénieur EIA ou ingénieur Electricité, Instrumentation et Automatisme est un expert aux compétences multiples. C’est un spécialiste de la conception, la mise en œuvre et l’entretien de tout système électronique et électrique des appareils industriels. Pour en savoir plus sur ce métier, faites un tour sur ce site. 

Avez-vous vu cela : SAS : quelle est la différence avec une SASU ?

Quels types d’entreprises sollicitent ses services ? 

Presque tous les secteurs recherchent un ingénieur Electricité, Instrumentation et Automatisme. Si votre entreprise exerce dans l’industrie, le nucléaire, l’automobile ou l’énergie, celle-ci pourrait vraiment avoir besoin d’un ingénieur EIA. 

Le rôle d’un ingénieur EIA au sein d’une entreprise

Le rôle de l’ingénieur EIA est fondamental au sein d’une entreprise ou d’un gouvernement. Son principal rôle est de solutionner les problèmes techniques les plus complexes et apporter les améliorations nécessaires aux processus industriels. Il est notamment chargé d’étudier les influences potentielles d’un projet sur l’environnement et en cas de failles, de proposer des solutions durables. 

Sujet a lire : Pour quelles raisons utiliser l'IA pour générer des images ?

Quelles tâches attribuer à ce spécialiste des systèmes industriels ? 

Concevoir, installer, programmer, essayer, et entretenir les systèmes électriques, d’instrumentation et d’Automatisation. Telles sont les tâches effectuées par un ingénieur EIA. Son projet peut néanmoins différer selon les besoins de son employeur. 

Les compétences et qualités attendues d’un ingénieur EIA

Diplômé en ingénierie de niveau Master 2, cet expert des systèmes industriels doit disposer des compétences suivantes : 

  • Expertise technique multi matière : instrumentation, automatisme, électricité
  • Analyse et compréhension des systèmes
  • Connaissances en programmation

Des qualités comme la force de proposition, l’esprit d’équipe et d’initiative, un bon relationnel sont aussi indispensables. Sans oublier la curiosité, la rigueur et l’esprit managérial et l’esprit analytique.  

Quelle est la rémunération d’un ingénieur EIA ? 

Le salaire d’un ingénieur EIA dépend de son profil mais celui-ci est toujours au-dessus de la moyenne. Un débutant perçoit aux alentours de 3 000 à 3 500 € brut mensuel. Un profil expérimenté, par contre, est rémunéré jusqu’à 4 500 € brut mensuel. Cette somme est parfois même augmentée par des primes.

Les perspectives d’évolution d’un ingénieur EIA

Avec quelques années d’expérience, un ingénieur Electricité Instrumentation Automatisme pourrait monter de rang et devenir des responsables de projet, des responsables de maintenance, des chefs de départements techniques, des consultants ou autres. 

Vous l’aurez compris ! Engager un ingénieur EIA dans une entreprise est une décision plus que judicieuse. Ses larges compétences transversales servent à optimiser tous les systèmes de l’organisation qu’ils soient électriques, d’instrumentation ou d’Automatisation. Son salaire est en dessus de la moyenne, certes. Mais sa présence en vaut vraiment la peine.